• Colloques,

Séminaire transversal du projet L'humain impensé : "La condition humaine"

Publié le 16 mars 2016 Mis à jour le 13 mars 2018
Date(s)

le 22 mars 2016

17h-19h
Lieu(x)
Bâtiment L (Paul Ricoeur)
Salle L313
  • "La condition humaine à partir de la trajectoire de Levinas : du captif au survivant" (François-David Sebbah)
Ou comment cette philosophie se décide depuis une expérience de vie sans jamais s’y réduire ni même être conditionnée par elle : expérience de la condition humaine comme telle, de l'être-juif comme tel, d'une biographie comme telle (dans les tensions entre universel, particulier, et singulier ; dans la dramatique concrète de “l'être-rivé”, de l'évasion, du retournement…). Et comment dire la condition humaine entre l'impossibilité du roman et une phénoménologie à la limite ?

Je voudrais réfléchir d’un côté sur l’expression « la condition humaine », qui désigne le noyau grave de ce qui nous concerne tous comme notre « condition » : un tel mot va-t-il de soi? Et je voudrais aussi tenter de repérer les divers motifs au titre desquels nous sommes enclins à déclarer notre condition « insupportable ». Il est tout aussi étonnant que nous le fassions si volontiers, et que nous ayons plusieurs raisons de le faire

Mis à jour le 13 mars 2018