Hortense de Villaine

  • Doctorante contractuelle de l'Université Paris Nanterre depuis 2015 (ED 139)
  • Thèse dirigée par Denis Forest
  • Membre de l'Institut de Recherches Philosophiques
Une immersion dans la philosophie psychophysiologique victorienne. Le problème corps-esprit dans la seconde moitié du XIX° siècle britannique. 

Je suis arrivée dans l’équipe l’IRePh en 2015, après un master en histoire de la philosophie à l’ENS de Lyon et l’obtention de l’agrégation. Depuis, ma recherche porte sur la philosophie de l’esprit au Royaume-Uni, dans la seconde moitié du XIX° siècle. Ma thèse a pour objectif de proposer une exploration globale et systématique d’un mouvement philosophique très méconnu en France : la psychophysiologie anglaise de cette période. Les auteurs au centre de mon étude sont donc des scientifiques ou philosophes ayant proposé, dans la suite de Darwin, des thèses invitant à repenser les rapports de l’esprit et du corps : Thomas Huxley, William Clifford, Henry Maudsley, Benjamin Carpenter, Alexander Bain, George Henry Lewes, etc.

Mis à jour le 05 décembre 2018