Emmanuel Levine

Doctorant en philosophie
Thèse dirigée par François Sebbah (université Paris Nanterre)

Titre: L'invisibilité des victimes de l'histoire (Emmanuel Levinas, Enrique Dussel, Judith Butler)

Ce projet de thèse a pour objectif de relire la philosophie éthique de Levinas à la lumière du concept d'invisibilité, d'identifier les sources historiques de cette pensée lévinassienne de l'invisibilité et d'évaluer les écarts opérés par les usages socio-politiques qui en sont faits (Judith Butler, Enrique Dussel), afin de déterminer la possibilité d'une contribution originale de cette éthique aux théories de l'invisibilité sociale. Si l'invisibilité désigne de prime abord la condition de ce qu'on ne peut percevoir par le sens de la vue, les sciences humaines et les acteurs politiques font aujourd'hui un usage récurrent et métaphorique de ce terme. Ces usages renvoient à la notion d'invisibilité sociale, pensée par Axel Honneth comme un déni de reconnaissance, produit par la marginalisation sociale qui frappe certains groupes sociaux. Or, le concept lévinassien d'invisibilité qualifie non seulement l'irréductibilité d'autrui à la reconnaissance telle que la définit Honneth, mais aussi la constitution de l'ego comme individu et la défense éthique de la subjectivité contre les violences historico-politiques. Notre travail sera animé par l'hypothèse suivante : l'éthique lévinassienne de l'invisibilité propose un modèle non seulement distinct mais opposé à celui qui prévaut dans les théories socio-politiques de l'invisibilité. On cherchera ainsi à faire entendre le lien essentiel entre ses critiques de l'ontologie, de la connaissance et du politique, placés sous le primat du concept de totalité, à mesurer l'écart entre le niveau phénoménologique, auquel opère Levinas, et le niveau empirique, auquel s'attestent les phénomènes d'invisibilité sociale, et, enfin, à délimiter la portée critique interne à l'œuvre lévinassienne, celle d'une éthique vigilante.

Thématiques de recherche:
Histoire de la philosophie contemporaine – phénoménologie française et allemande. Philosophie sociale et philosophie politique. Théorie critique. Études postcoloniales et décoloniales. Philosophie de la religion (judaïsme).
 

Publications

2018 : Philosophie magazine, Hors-série « Levinas » Conception du numéro et entretiens avec :
- Judith Butler, La parole des « sans visages »
- Alain Finkielkraut, Sagesse de l’amour
- Jean-Luc Marion, Une pensée sans exemple
- Jean-Michel Salanskis, Le corps, voie d’accès à l’autre
- François-David Sebbah, Face à la vulnérabilité
- Frédéric Worms, Pour une politique de l’hospitalité ?

Communications

2019 : « Aux sources de l’antisémitisme et de la démocratie : un dialogue avec Jean-Luc Nancy et Jean-François Bouthors » – Séminaire d’élèves « Actualité et Renouveau des Études Juives, École normale supérieure de la rue d’Ulm, 25 novembre 2019.
2020 : « Le visage invisible des victimes de l’histoire. Réflexions lévinassiennes sur la peinture hyperréaliste de David J. Kassan » – Colloque international « Que fait l’image ? (In)visibilisation des subalternes », Université Paul-Valéry Montpellier 3, 11-12 juin 2020.

Organisation de manifestations scientifiques

2015 : Semaine « Après janvier 2015, s’exprimer contre la terreur », École normale supérieure de la rue d’Ulm, 7-14 mars 2015
2019-2020 : Séminaire d’élèves « Actualité et Renouveau des Études Juives », École normale supérieure de la rue d’Ulm
2020 : Journée d’étude « Shoah, après Lanzmann », École normale supérieure de la rue d’Ulm, 23 janvier 2020

Formation

2019-2021 : Contrat doctoral avec mission d’enseignement. Université Paris Nanterre (ED 139)
2019 : International Exchange Scholar à Columbia University, New York, États-Unis.
2018 : Reçu à l’agrégation externe de philosophie.
2016 : Non-Degree seeking Visiting Student à DePaul University, Chicago, États-Unis.
2016 : Master de Philosophie, Universié Paris-Sorbonne. Mémoire : « Comment décrire l’invisible ? Une lecture d’Emmanuel Levinas », sous la direction de Dominique Pradelle.
2013 : Reçu à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm (A/L), Paris.
2011-2013 : Classes Préparatoires aux Grandes Écoles, voie littéraire (A/L). Lycée Condorcet, Paris.
2011 : Baccalauréat général, voie économique et sociale.

Enseignements

2019-2020

TD de L3 de Philosophie générale (semestre 1) – « A nouveau la vie, la mort (Derrida, Bergson Freud, Jacob, Nietzsche) »
TD de L2 d’Éthique et philosophie morale (semestre 2) – « L’éthique avec Levinas »
TD de L1 de Méthodologie (semestre 2)

Mis à jour le 04 janvier 2024